Le Yucatan raffiné, Mexico cool

Mexique Colonial, Temple Maya et mer caraïbes

L'essentiel du Mexique

De la capitale énergique et en pleine reconstruction jusqu'au embruns caribéens de la Riviera Maya, ce séjour vous transporte à travers les plus beaux sites coloniaux et mayas du pays. Entre Découverte des civilisations Aztèques, Mayas et histoire de Conquistadors à la quête d'un El Dorado utopique. 

Découvrir Mexico et ses richesses contrastées entre tradition et modernisme décomplexé, puis plonger dans la nature unique qui enveloppe le Yucatan, péninsule mythique du Mexique,... voilà ce que nous vous proposons. 

Mexico, Mérida coloniale, Uxmal, Chitchen Itza, Tulum, les cenotes et les plages à l'eau turquoise. Un road trip élégant en terre accueillante et au charme envoûtant. Nous reviendrez transformés.

Étape 1: Mexico en 2 ou 3 jours:

Il faut sortir des clichés et visiter cette ville. Non, la sécurité à Mexico ne doit pas être un frein, pas plus qu’à Rio, Buenos Aires ou Bogota.

Pourquoi on aime Mexico? 

C’est une ville sud-américaine type. Le mix entre tradition et modernité est palpable à chaque coin de rue. Une église, un café super trendy, une terrasse bondée de mannequins et d’expats, des bureaux ultra modernes et une architecture avant gardiste, le tout baigné de couleurs vives. Première rencontre avec les couleurs franches du Mexique. Il est des caractéristiques qui resteront collées à votre mémoire. Vous rapporterez dans vos valises et dans votre coeur ces couleurs.

Enfin, nous choisissons des hôtels situés dans des quartiers vivants, familiaux et authentiques: La Condesa, La Roma, La Zona Rosa, plus huppée Polanco

La Condesa a le mérite de regorger de bars et restos très sympas. Les terrasses, les rues commerçantes en font notre colonia préférée pour séjourner à Mexico. Entre parcs, ruelles, à 2 pas du musée national d’Anthropologie du Bosque de Chapultepec (à ne manquer sous aucun prétexte, surtout si on n’aime pas les musées).

Une longue promenade dans les colonies de La Roma, de la zona rosa et de la Condesa sera pour vous l’occasion de capturer le climat, l’ambiance mexicain. Photographe? Vous allez vous régaler.

Tissu urbain qui passe du dense au plus ouvert et vert, traversé de taxi vert, rose ou jaune, de carioles pleines de fleurs, sous le champs des oiseaux et des klaxons. 

On ne l’a pas essayé encore, mais un nouveau guide a été mis en ligne pour souligné la richesse architectural de Mexico: la Guía de la Arquitectura Ciudad de Mexico

Nos adresses exclusives et sensuelles à Mexico:

Où dormir?: au Condesa DF. C’est notre hotel urbain préféré. Une déco par India Mahdavi, une ambiance business trendy au petit déjeuner, dans le patio niché au coeur de l’hôtel. Des boiseries chaudes, un univers mexicain raffiné, des fauteuils uniques, des tabourets bishop exclusifs, un rooftop ultra fashion en soirée avec sushi bar, ambiance expats huppés bobos chics, des chambres blanches lumineuses familiales ou simples. Une adresse parfaite pour séjourner à Mexico.

1 spot Archi: la maison de Frida Kahlo et Diego Riviera. Pour aller plus loin: Casa Luiz Barragan (à 2 pas du Condesa DF) 

Pour prendre un café: Milo’s bistro, La Condesa

1 bar: Licoreria Limantour, experts mixologues, Polanco

1 restaurant authentique chic et cool: Mercado Roma (il y en a un à la Roma et un à Coyacan, pas très loin de la Casa Kahlo)

1 incontournable pour flirter avec les anges: La Clandestina pour des dégustations endiablées de mezcal

2 visites incontournables: museo Frida Kahlo pour comprendre l’avant-gardisme, la communauté bourdonnante du mexico début XXè siècle et le musée d’anthropologie pour s’immerger dans la passé indien et commencer à s’intéresser aux conquistador, à Hernan Cortes, aventurier, explorateur, diplomate troublant et sa femme, la mythique « la malinche » .

Bienvenue au Mexique! 

Pour aller un peu plus loin dans les alentours, on adore Puebla et Cholula avec vue sur le Popocatepelt enneigé ou Cuernavaca, paisible et raffiné. 

Étape 2: Mérida

Vous vouliez découvrir le Mexique colonial? 

Très différente de Mexico, Mérida, ancienne citée maya du nom de T’hó, possède le charme désuet des petites villes de province. Le long du paseo de Montejo, vous vous baladez entre les vestiges, parfois délabrés, de la période faste comme capitale politique du Yucatan et les beaux palais bâtis par les architectes parisiens pour les barons de l’industrie du Sisal au XIX. Même si la ville est touristique, les calèches bariolées de fausses fleurs promènent surtout des familles mexicaines. 

« Ici on ne visite pas la ville, on la vit. »

Il faut lézarder dans les ruelles étroites et ouvrir les portes pour découvrir ses secrets et ses trésors. 

Mérida a servi de décor pour doubler La Havanne dans de nombreux films, ça en dit long sur l’ambiance qu’on y trouvera (par exemple dans « avant que tombe la nuit » de Julian Schnabel.

La plaza Grande est le coeur de la ville. Autour s’articulent les ruelles, les petites places bordées de terrasses, de boutiques de bibelots, chocolat et autres Hamacs. 

Profitez du raffinement des restaurants, des beaux hotels au charmes multiculturels. Goutez les croissants au beurre d’escargots, les aguas de frutas pressés ou les segments d’oranges et de pamplemousse saupoudrés de piments et le soir tombé, rejoignez les familles bruyantes sur la terrasse aux murs turquoises au Marlin azul.

1 hotel en famille: Rosas & Chocolate, des couleurs et encore couleurs.

1 hôtel quand on n’est que 2: Casa Lecanda ou Coqui Coqui

1 restaurant: Apoala mexican restaurant

Étape 3: Uxmal

Tous les touristes se ruent vers Chitzen Itza. Nous aussi, mais pas que! 

Pourquoi Uxmal? 

Parce que ce site est en dehors de circuits mainstream! L’émotions ressentie est d’autant plus forte qu’on a le privilège, non pas de « visiter » mais justement de vivre le site. 

« Ici, pas de queue, pas de horde ». 

Vous pouvez montez en haut des marches, regardez la jungle, comprendre pourquoi les nuages tournent autour de ce spot. Prenez votre temps, personne ne vous chassera de votre promontoire. Vous dominez un paysage que les mayas, puis les espagnols ont découvert avant vous. On s’y croirait. 

Pourquoi on en part? pour rejoindre l’une des magnifiques haciendas éparpillées dans la jungle, y déguster un plat, une bière ou se détendre autour d’une piscine baignée du soleil, du chant des oiseaux et d’une nature foisonnante. 

Où dormir? si on ne reste pas à mérida: Hacienda Temozon est parfaite, l’hôtel de Bill Clinton (on va l’appeler pour qu’il devienne notre explorateur)

 

Étape 4: Valladolid

Pourquoi Valladolid? 

Parce que ça fait 1 semaine qu’on est au Mexique et qu’on adore ça. Maintenant 

 

« on a envie de rentrer en contact avec les locaux, laisser un peu le temps s’étirer, s’endormir dans un hamac au soleil, prendre une bière sur la place principale »

 

Ou simplement regarder le ballet des voitures/ calèches/ trucs et pick-up tracer entre canotes et sites mayas. On se sent bien à Valladolid, on se sent un peu mexicain. Finalement, c’est même élitiste de séjourner ici :)

À faire:

Chitzen Itza, il faut profiter de la courte distance(40mn de voiture) pour filer à l’aube visiter (et oui là on visite et on le fait avant que déboules les hordes)

Ek Balam est à 30mn aussi

On loge où? 

là on a une adresse exclusive, assez rare pour qu’on la mette vraiment en avant: Le Coquicoqui de Valladolid (oui encore)

et pourquoi pas un spa? après tout, James Bond se fait bien dorloter

Plus cool et moins onéreux: Posada San Juan, avec un accueil hors pair, vous serez au petit soin.

 

 

Étape 5: Tulum

Ah Tulum! Cette petite langue de cocotiers baignée de soleil, village de pêcheurs, puis repère de hippies à la fin des années 90, commence a bien changer. D’un côté la mer caraïbes turquoise, peut-être encore méconnue des plongeurs européens, de l’autre la jungle et les cenotes secrets. Il faut se dépêcher d’y aller avant que son côté Ibiza + spring break clive la destination entre tourisme de masse et hyper luxe. 

Comme nous y allons souvent, nous avons encore quelques lieux secrets à Tulum beach. Petits hôtels exclusifs, adresses hype incontournables, ambiance bohème écolo de chic à ultra chic ou encore gargottes de pêcheurs, limite pirates. 

 

« Seul au monde à Tulum? C’est encore possible » 

 

à condition de faire un petit effort. Découvrir le Tulum secret demande de se décontracter encore peu plus.

 

Où dormir à Tulum?: Casa Violeta un brin hippie, chic aussi, le Tulum décontracté donc sympa. 

Un autre hôtel exclusif à Tulum: la casa Malca, ancienne demeure de Pablo Escobar, juste pour briller dans les dîners parisiens

Un hôtel unique, privilège des « connaiseurs »: Le CoquiCoqui Tulum

Pour ne pas se ruiner, on évite la vue mer et on profite du coeur du pueblo: secret garden, ambiance jeune assurée. le Tulum cool et hippie 

shopping: La troupe, éthique, boutique en contenir, chaque pièce est inspiré de la culture maya, confectionnée localement par les indiens (enfin, les amérindiens, c’est peut-être pas inutile de le préciser).

On vous parlait du Coqui Coqui de Merida: acheter vos parfums au Coquicoqui perfumeria

le meilleur ceviche de Tulum: Hartwood tulum, son nom, j’en conviens fait plus NYC que Mexicain, mais le résultat est là: pêche durable, four artisanal, empanadas de agaves ou de papayes… jugos, les pieds nus dans le sable. Ne serait-ce pas tout simplement ça le Tulum Chic?

Discuter avec les anges: Le Gitano, tout un programme: mezcal, tequila fuerte.

Plus sauvage encore: La casa Jaguar, finalement plus chic et un spot « au féminin ». Ne pas louper le « jeudi sous les étoiles » 

Plus au sud: Sian Ka’an Biosphere Nature Reserve

plage secrète: Bahía Soliman où dormir : Villa La Semilla

Cours de yoga à Tulum exclusifs: Yäan wellness

 

 

Étape 6: Hisla Holbox

Peut-être pas pour longtemps encore, mais Isla Holbox est surement le prochain secret du Mexique. Pourquoi? et bien pour les mêmes raisons qui ont fait que l’île de Ré est devenue si… courue? Il y a un bac à prendre pour y aller. C’est bête, mais, comme d’habitude, c’est une barrière à l’entrée. Nous on aime ça. Tous ceux qui « font » le Yucatan en 2, 3, 4, 5 jours, n’ont pas le temps de découvrir ce paradis unique au Mexique.

Certains disent que c’est la prochaine Tulum. Pas sûr, c’est Holbox! 

« Pelicans gris argent, mer turquoise, sable blanc, un bateau de pêcheur rouge et vert francs déroule à l’horizon » 

Pas de golf, pas de kids clubs, rien à faire. Vraiment, c’est vrai finalement il n’y a rien à faire à Holbox. Justement, après plus de 10jours à sillonner, réveil à la main, tout le Yucatan, nous on aime. Rien faire en voyage. Le temps s’étire. Tout va bien. Prenez vos carnets, pourquoi? Vous allez prendre plaisir à dessiner, écrire, crayonner, raturer… vous êtes cool à Holbox ,désormais non?

Alors, non, nous ne pensons pas que Holbox, trou noir en amérindien devienne une prochaine Tulum ou pire Cancun! Les uns et les autres ont pris conscience des dérives voisines. Pas de voiture, donc pas d’embouteillage.

Où dormir? Casa Sandra, porte fort cette philosophie. Une adresse comme on aime avec qui nous sommes « raccord » côté responsabilité.  Alors, nous, on vous y emmène d’urgence!

Où manger? casa mexicano, bon et puis maintenant que vous êtes au Mexique depuis 2 semaines, plus besoin de vous traduire les codes: laissez vous aller, vous savez ce que vous aimez!

 

 

Sécurité au Mexique: Oui il faut adopter un comportement adéquat quand on se promène ou qu’on prend les transport en commun. Et après on vous donnera 2, 3 tips (pas de bijou, pas de montre taille 44’, pas de chaine en or :)